Le travail d’un entrepreneur en phase de création est multiple. Une partie de son activité peut être décrite par des processus : découverte client, validation client, création client, découverte startup si l’on prend les étapes du Customer Development, à titre d’exemple.

Il est donc possible d’optimiser ces processus. Un des cadres que l’on peut utiliser pour cela est le Kanban pour l’IT et l’adapter.

Les pratiques Kanban

Regardons de plus près les deux premières pratiques du Kanbanqui peuvent nous intéresser :

#1 Pratique Kanban pour l’IT – Visualiser le travail

Une startup a différentes étapes de croissance. A chaque étape, le travail des fondateurs et collaborateurs changent, le focus également. Le Kanban représente la meilleure manière connue de faire le travail à un instant donné. Le Kanban va donc évoluer également.

Il n’y a donc pas un seul Kanban pour startup mais une famille de Kanban pour startup.

#2 Pratique Kanban pour l’IT – Limiter le travail en cours

La deuxième des pratiques, la plus connue, est celle consistant à limiter le travail en cours : celui sur lequel on travaille, mais également aussi les tâches commencées mais non finies, qui attendent une validation par exemple, ou un complément d’informations, ….

Cette limite se fait généralement par le nombre de tâches. Lorsque celles-ci sont de tailles trop différentes, on peut passer à un modèle basé sur la taille des tâches comme les points de Scrum et la vélocité. Mais généralement, le nombre suffit.

Passons maintenant aux différentes étapes pour voir identifier les Kanban pour startup.

Phase d’exploration du Business Model

Dans cette phase-là, très exploratoire, on émet des hypothèses sur notre business model, à base de segments clients, de problèmes à adresser, de proposition de valeur.

Les outils utilisés dans cette phase sont le business model canvas ou le Lean canvas. Pour alimenter ces canvas, on utilise le Value Proposition Design pour faire un zoom sur deux des neufs cases : customer segments et unique value proposition.

On visualise bien les informations. La différence entre un business plan et business model, c’est que le second est dynamique. Les informations des canvas sont des actions à prendre ou le résultat de celles-ci : hypothèses sur les canaux de communication, segment client validé, …

Ces canvas se rapprochent du Kanban : du travail, dans des états différents.

Et pour aider l’entrepreneur à se focaliser sur le plus important, Ash Maurya, dans son outil en ligne, limite d’ailleurs le nombre d’éléments par case à 3.

On peut utiliser ces canvas dans une approche Kanban pour fluidifier et focaliser son travail.

En dehors de cette partie, acceptons-le, ça a tendance à partir un peu dans tous les sens au démarrage. On est dans l’innovation, la création, pas de process très établi a priori.

Nous avons à notre disposition tout un panel d’ateliers spécifiques pour innover,créer, partager : Game storming. L’important est de s’y retrouver et de se focaliser.

Dans cette phase sans réel processus, une approche très simple, type Scrum, semble la plus adaptée.

Phase d’évaluation du problème et de test de la solution

Phase plus expérimentale, il s’agit maintenant d’identifier les hypothèses et risques du business model. Puis de lancer au plus vite une expérimentation en les confrontant au marché, aux futurs clients et utilisateurs.

Les outils utilisés sont principalement :

 

On est clairement dans un processus de validation, répétable. Une seule expérimentation, un seul paramètre à tester à la fois : les limites sont explicites. C’est le temps des interviews, des MVP à faible fidélité.

C’est clairement du Kanban. La limite de 1 est très dure et très frustrante dans cette phase car c’est le début, on a plein d’idées à tester. Le risque pour un entrepreneur est de s’éparpiller. Un des facteurs de succès est de se focaliser. La limite de 1 est là pour cela.

Elle est là également pour apprendre : si l’expérimentation marche ou échoue et que je teste trop d’hypothèses à la fois, ou trop de changements à la fois, qu’est-ce que j’apprends, quelles sont les conclusions ? Difficile.

Dans la phase d’évaluation, un Kanban orienté validation très agressif avec des limites de 1 !

Phase d’acquisition/fidélisation/développement de la clientèle

Toujours dans l’étape de découverte client, il faut élaborer différentes stratégies pour acquérir la clientèle, la fidéliser et la développer. Et bien sur tester ces stratégies. Les tableaux de validation, vus précédemment, continuent d’être utiles dans cette phase.

Le retour de ces stratégies n’est pas toujours immédiat. Nous sommes dans des boucles de validation de quelques heures à quelques semaines. C’est plus long qu’une séance d’interviews dans la rue. Les expérimentations vont commencer à se superposer. La limite n’est plus de un à ce stade.

Il peut donc être intéressant de basculer sur un tableau Kanban plus adapté à des cycles un peu plus long, à l’exemple de celui d’Ash Maurya :

On y trouve des colonnes de validation qualitative, quantitative, une seconde ligne qui est une file d’attente, des limites sur les colonnes. Toutes les premières pratiques du Kanban pour l’IT.

J’ai expérimenté cela lorsque j’étais mentor au booster de la cantine numérique, avec une suite logique du lean canvas : les hypothèses à valider, puis du validation board : les expérimentations en cours, puis du kanban board pour suivre les tâches qui permettent d’expérimenter les hypothèses à valider :

Les Kanban boards utilisés au booster
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Google+
  • Facebook

La logique des boards utilisés au booster

Kanban pour startup au booster
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Google+
  • Facebook

Kanban pour startup au booster

La conclusion est assez mitigée pour deux raisons :

  • Les entrepreneurs étaient seuls, donc a priori pas besoin de partager (et pourtant besoin de visualiser)
  • Le manque de présence de ma part pour le faire vivre au démarrage.

On peut également envisager à ce stade des kanbans plus spécifiques : process de publication d’un post sur le blog de la startup, process liés aux métriques de conversion…

Et vous, quels sont les outils que vous utilisez pour vous organiser ? Quels sont les kanban boards qui marchent pour votre startup ?

Kanban pour startup

Je cherche à rencontrer des startups utilisant des principes et des outils Kanban pour leur organisation.

Contactez-nous pour en discuter
Restez informé

Restez informé

Actualité Agile - Kanban - Lean startup à ne pas rater, chaque semaine

Merci pour votre inscription.

ca30fec69744071e24ee7b99345a38a0))))))))))))