Kanban pour l’IT – les inédits

Le travail d’écriture d’un livre est très itératif, surtout pour moi. J’ai eu le plaisir d’avoir de très bons relecteurs, coachs agiles ou Lean, m’ayant fait de nombreux retours sur mon livre Kanban pour l’IT. Un dernier sprint d’écriture en début d’année m’a amené à alléger le texte et passer d’un livre pour expert à un livre pour tous.

Au final, certains paragraphes ou concepts ont été supprimés du livre pour plus de lisibilité. Je vous propose une série de posts ou je publie ces « inédits ». Le premier post porte sur l’approche Kaizen, initialement présent dans le livre.

Pourquoi le Kaizen?

Simplement parce qu’il fait écho à un récent post de David Anderson sur la posture de coach Kanban, très proche de celle d’un coach Kaizen. J’en parle dans mon dernier Kanban Digest.

Je faisais apparaître le Kaizen dès l’introduction aux pratiques du Kanban :

S’améliorer de manière collaborative

 

En contraignant le processus par des règles, nous allons rendre visible les problèmes et stimuler les discussions entre les membres de l’équipe. C’est le point de départ d’une démarche Kaizen. Kanban n’est pas un modèle d’amélioration en tant que tel, mais un catalyseur qui s’appuie sur des modèles externes pour identifier, évaluer et mener à bien les améliorations à apporter au système  : Théorie des Contraintes, Lean, …

Un partage de ces modèles d’amélioration avec l’équipe facilite le consensus autour des décisions d’amélioration. Les modèles permettent d’émettre des hypothèses sur le résultat de ces actions afin de pouvoir les vérifier par une approche scientifique.

 

Définir la démarche Kaizen

 

« Le mot Kaizen provient de la fusion des deux mots japonais kai et zen qui signifient respectivement « changement » et « bon ». La traduction française courante est « amélioration continue ». En fait, par extension, on veut signifier « analyser pour rendre meilleur » Wikipedia

Le Kaizen est un processus d’améliorations concrètes, simples et peu onéreuses réalisées dans un laps de temps très court. Mais le Kaizen est avant tout un état d’esprit qui nécessite l’implication de tous les acteurs.

 

Kaizen et Kanban

 

Amélioration à petit pas au quotidien, permettant de faire évoluer le travail lorsqu’un problème arrive et d’ajuster les standards. Les standards ne peuvent être maintenus sans Kaizen.

En ce sens, l’approche Kanban est une démarche Kaizen dont le centre d’attention porte sur le processus et le flux de travail. La cible technique d’un système Kanban est un développement en flux tiré, fonctionnalité après fonctionnalité. Le Kanban  est  alors un cadre permettant de développer l’état d’esprit de l’équipe. Un état d’esprit refusant le statu quo d’une équipe qui maîtrise son travail.

L’implémentation d’un système kanban révèle des problèmes, de blocages, de collaboration, de système déséquilibré, auxquels l’équipe peut répondre par de petites améliorations : l’équipe a reconnu un goulot d’étranglement, elle sait comment le traiter. C’est par exemple la réaction de l’équipe Aldébaran aux blocages de l’équipe Véga par l’ajout d’un cadre rendant visible les éléments en attente de Véga. Nous sommes plus dans une approche d’ajustements au quotidien.

L’approche Kaizen dans le Kanban consiste à faire des  ajustements du système Kanban (nouvelle définition de fait, modification des règles, évolution du processus, changement de comportement de l’équipe lors de la réunion quotidienne, …) au quotidien. L’outil doit donc être facilement évolutif. La conception du système kanban n’est qu’un point de départ.

Restez informé

Restez informé

Actualité Agile - Kanban - Lean startup à ne pas rater, chaque semaine

Merci pour votre inscription.

72621d5c5f73e40f6a64851bd2f272e1tttttttttttttttttttttttttttt