MyProjectStuff

Sixième épisode du roman fil rouge du livre Kanban pour l’IT.

Dans le dernier épisode, Sophie, la ScrumMaster, propose son système kanban à l’équipe Aldébaran et le kanban du backlog à Pauline, le Product Owner.

La mise en place du système kanban approche. Sophie veut limiter les tâches en-cours qui régulièrement s’accumulent sur le tableau Scrum.

Elle souhaite limiter l’activité « En revue » à quatre stories. Sans recul suffisant, la limite est pour l’instant posée sur les deux sous-colonnes « Code » et « AC » bien qu’elles ne s’adressent pas aux mêmes personnes.

La limite pour les stories « En développement » est initialisée à trois stories pour cinq développeurs. Les développeurs ont tendance à penser qu’« une story = 1 développeur ». Avec une limite à trois, ils devraient travailler de manière plus collaborative.

MyProjectStuff
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Google+
  • Facebook

MyProjectStuff : Tableau kanban Aldébaran avec limites

Sophie n’a pas idée de la réaction de l’équipe face à l’utilisation de limites. D’autant plus que ce n’est pas une décision collective, mais son expérimentation.

Sophie continue avec Pauline. Elles définissent ensemble les limites du tableau kanban du backlog. Elles commencent par les « stories prêtes » en se basant sur l’analyse de Sophie d’une quinzaine de stories par sprint.

Puis elles attribuent une limite de 10 aux « stories estimées », c’est-à-dire les 2/3 de la capacité d’un sprint. Cette limite doit permettre à Pauline de réguler son travail préparatoire de sprint. Ces activités prennent du temps et Pauline en manque aujourd’hui.

Limites Kanban PO
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Google+
  • Facebook

MyProjectStuff : Tableau kanban du backlog produit avec ses limites

Après la purge des stories trop anciennes, une limite totale de 50 éléments dans le backlog est fixée. Elle sert de référence pour la ventilation des trois fonctions du modèle de Kano. Le contenu d’une version est constitué de la moitié de fonctions de type Basique, soit 25 cartes, 30% de fonctions de type Performance, soit 15 cartes, et le reste, soit 10 cartes, pour le type Excitant.

L’idée de Sophie est d’ajuster les limites par rapport à la fréquence des discussions qu’elles vont générer entre Marc, Pauline et l’équipe.

Dans le prochain épisode, l’équipe Aldébaran tire un premier bilan de l’utilisation de son système Kanban. Au cours d’une réunion quotidienne, l’équipe va devoir gérer son premier blocage lié à l’utilisation des limites Kanban.

Restez informé

Restez informé

Actualité Agile - Kanban - Lean startup à ne pas rater, chaque semaine

Merci pour votre inscription.

0efd0a756ed720e8ddf65c34f612455dRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR